La rentrée approche pour le REC mais avant que chacun fasse son cartable, une dernière rando pour la route.

Le cap est donné, départ de Guipry direction Redon : 35 km, 10 rameurs, 1 suiveur, 2 yolettes et 1 écluse.

20180902_100527Les 10 rameurs au petit matin

 

Au bout de quelques kilomètres nous nous arrêtons à l’écluse de Mâlon. Cette fois-ci, tout le monde est détendu, personne ne stress pour son téléphone portable et le passage de l’écluse se passe à merveille.

 

ecluseEcluse grand confort

 

 

11ème kilomètre : c’est l’heure d’un moment de grâce absolue et de gymnastique olympique avec le changement de barreur pour un équipage tandis que l’autre est toujours en pause.

 

Tout au long de la matinée, une yolette a pu bénéficier d’un guide qui a pu faire part de son incroyable maîtrise historique des ponts de l’aval de la Vilaine. Grâce à lui, la journée a été à la fois sportive mais aussi culturelle.

 

La matinée continue son cours et bien évidemment une yolette est toujours en retard…

 

Une pause s’impose, après les vingt premiers kilomètres, nous nous sommes tous arrêtés à Beslé pour une pause déjeuner bien méritée. L’amarrage des yolettes a été quelque peu difficile mais la patience des uns et la témérité des autres ont permis le succès de leur amarrage.

 

 

Comme nous étions en avance sur le planning, chacun a eu un temps libre de 20 min. Certains en ont profité pour faire une micro-sieste, d’autres se sont laissés emporter par des sucreries.

 

 

Après cette pause, nous avons repris la navigation pour finir les quinze derniers kilomètres. A la fin de la journée, nous avons pu profiter des derniers rayons de soleil de la journée et admirer la diversité des paysages de la vilaine.

corbinieres

 

Arrêt final à Sainte Marie, à quelques kilomètres de Redon. La sortie des yolettes s’est faite en douceur, nous avons par ailleurs été encouragés par un groupe de supportrices inattendues.

 

Le bilan de la fin de journée :

Cette fois-ci Robert ne nous a pas accompagné mais nous avons effectué une belle randonnée de 35,4 kilomètres, nous avons eu de nombreux fous rires ainsi qu’une patience mise à contribution.

 

En bref, nous avons eu une organisation à faire pâlir celle des JO, un dynamisme de fou tout au long de la journée, donc merci à toute l’équipe organisatrice.