Actualité du REC

Traversée Granville - Chausey, le 05 août 2017
Écrit par Aude Q   
Dimanche, 06 Août 2017 20:27

RDV à 6h30 au Club, en forme et de bonne humeur. Les remorques ont été préparées l'avant-veille, on décolle. Arrivés à Granville à 8h15, nous retrouvons Riri, Fifi et Loulou. Nous sommes accueillis par l'Aviron Granvillais pour un café de bienvenue : Partira ? Partira pas ? Les vagues sont hautes, mais on tente !

IMG_2794

Riri, Fifi et Loulou avec Daisy

On se change, on prépare les bateaux, c'est parti.

 

Les équipages :

Aviron Granvillais : encadrement avec 3 bateaux à moteur.

Nancy-Graveline : double

Cherbourg : 4X+ => abandon suite à un malaise peu après le départ.

Basse-Normandie : 4X+

REC : 4X+ avec Flavie, Yohann, Alban, Servane et Aude (barre)

double avec François et Pierig

4X+ avec Benjamin, Stéphanie, Sébastien, Guillaume et Eléna (barre).

 

Les bateaux sont mis à l'eau et prennent la mer les uns après les autres. Après le premier kilomètre, nous nous rendons compte que la mer est déchaînée, certaines vagues font presque 2 m. Nous avons une belle vue sur le Mont Saint Michel, il y a beaucoup de méduses, mais pas de dauphin. Nous terminons les 18 km dans la douleur, il aura fallu 3h pour cet aller, les vagues et le vent étaient contre nous. On garde le moral, on compare les blessures de guerres : ampoules à la pelle.

IMG_2849

 


IMG_2859



Après l'effort, le réconfort. : l'Aviron Granvillais nous amène victuailles et boissons désaltérantes. Cet intermède est suivi d'une sieste pour certains, et d'une balade à la découverte de l'île pour d'autres. Chausey est en fête, beaucoup de visiteurs, de la musique, de la danse, et une régate avec des doris.

IMG_1603

orchestre

 

17h, il est temps de retourner sur le continent. On charge les bateaux, en gardant à peu près les mêmes équipages. La mer est toujous agitée mais il fait grand soleil, c'est déjà ça. Toujours pas de dauphins à l'horizon, tant pis.

bateaux_plage

L'effort est difficile pour ceux qui ont déjà ramé à l'aller (et aussi pour les autres). Mais nous sommes dans le bon sens, nous parvenons à surfer sur certaines vagues. Cette fois, il faut 2h pour traverser cette partie de la Manche, soit 1h de moins. Alléluia, à 19h nous arrivons. L'entraide et la solidarité sont au rdv pour sortir les bateaux hors de l'eau et les attacher aux remorques.

On range, on charge le matériel dans les véhicules, on se douche, et on se retrouve pour le pot de l'amitié. Un grand merci aux organisateurs !

Il est à présent 21h, nous sommes contents de rentrer. Vannés, mais contents.